Le suivi des gros travaux

Engager des gros travaux est une décision importante, et le processus peut s’étaler sur plusieurs années, et requiert parfois une Assemblée Générale spécifique.

Les étapes classiques sont les suivantes :

Identifier les besoins : Le syndic et le Conseil Syndical examinent le carnet d’entretien, consultent les résidents, ou lancent un audit technique de la résidence, soit général, soit sur un problème particulier (acoustique, humidité).

Hiérarchiser les travaux : il n’est pas possible de tout lancer en même temps. Le syndic et le Conseil Syndical vont donc hiérarchiser les priorités, selon leur caractère d’urgence (toiture, ravalement), les contraintes réglementaires (mise aux normes ascenseurs), ou les choix propres des résidents (améliorations, embellissements).

Préparer les travaux : du cahier des charges à la consultation des entreprises, avec ou sans le concours d’un expert (architecte), le syndic et le Conseil Syndical définissent les prestations attendues et rencontrent les entreprises.

Élaborer le projet final : Au vu des devis, le Conseil Syndical et le syndic sélectionnent les offres à soumettre à l’Assemblée Générale, ils peuvent également préparer un plan de financement (emprunt, subventions).

Faire voter en Assemblée Générale : L’Assemblée Générale doit se prononcer sur le principe des travaux, sur le calendrier des règlements, ainsi que sur le choix de l’entreprise retenue.

Selon la nature des travaux, les règles de majorité requises peuvent différer. Votre syndic peut aussi, durant l’Assemblée Générale, illustrer la résolution avec un reportage photographique vous permettant de mieux identifier la proposition qui vous est faite.

Le coût des travaux : Votre dossier de convocation contient les devis des entreprises, ainsi qu’une simulation du coût des travaux pour votre quote-part.

Comments are closed.